top of page

Les femmes en Formule 1 : passé, présent et futur

La Formule 1 (F1) est souvent considérée comme le summum du sport automobile, connue pour ses sensations fortes à grande vitesse, ses innovations technologiques et sa compétition intense. Cependant, le monde de la F1 est majoritairement masculin depuis sa création. Même si les femmes ont fait des progrès dans diverses disciplines du sport automobile, leur présence en F1 reste minime. Ce blog plonge dans l'histoire des femmes en F1, explore les raisons de leur représentation limitée et envisage ce que l'avenir réserve aux pilotes féminines dans ce sport.


Femmes qui ont couru en F1


  1. Maria Teresa de Filippis Maria Teresa de Filippis a été la première femme à participer à un Grand Prix de Formule 1. Elle a fait ses débuts en 1958 et a participé à cinq courses au cours de sa carrière. De Filippis a roulé pour Maserati et plus tard Porsche, réalisant une meilleure 10e place au Grand Prix de Belgique.

  2. Lella Lombardi Lella Lombardi est peut-être la pilote féminine la plus titrée de l’histoire de la F1. Participant à 12 épreuves de Grand Prix de 1974 à 1976, elle est la seule femme à avoir marqué des points au championnat, terminant sixième du Grand Prix d'Espagne 1975 et gagnant un demi-point en raison du raccourcissement de la course.

  3. Divina Galica La pilote britannique Divina Galica a tenté à trois reprises de se qualifier pour des courses de F1 entre 1976 et 1978. Même si elle n'a pas réussi à prendre le départ d'une course, sa participation au sport automobile s'est étendue au-delà de la F1, notamment en participant aux Jeux olympiques d'hiver en tant que skieuse.

  4. Désiré Wilson Desiré Wilson, d'Afrique du Sud, se distingue par sa victoire dans le championnat britannique Aurora F1, une série utilisant des voitures de F1 plus anciennes. Même si elle ne s'est jamais qualifiée pour un Grand Prix de Championnat du Monde, sa victoire dans une course hors championnat à Brands Hatch en 1980 est un exploit important.

  5. G iovanna Amati Giovanna Amati a été la dernière femme à tenter de se qualifier pour une course de Formule 1, en 1992. Elle a dû faire face à de nombreux défis, notamment des machines sous-performantes, et n'a pas réussi à prendre le départ d'une course.  



Initiatives actuelles du programme


Depuis 2024, il existe plusieurs programmes et initiatives conçus pour soutenir et développer les pilotes féminines aspirant à concourir en Formule 1 (F1). Ces programmes visent à créer un environnement plus inclusif dans le sport automobile et à offrir aux femmes un moyen d'atteindre les plus hauts niveaux de la course automobile.


Voici quelques-uns des programmes clés :

  1. La F1 Race Academy, également connue sous le nom de F1 Academy, est une initiative relativement nouvelle lancée pour développer et promouvoir les jeunes talents féminins dans le sport automobile.

  2. Commission des femmes dans le sport automobile de la FIA : Cette commission, créée par la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), travaille à promouvoir et à soutenir la participation des femmes dans tous les domaines du sport automobile. Il se concentre sur le développement des pilotes, sur l’augmentation de la représentation féminine dans les postes techniques et d’ingénierie et sur la sensibilisation à l’égalité des sexes dans le sport.

  3. Iron Dames : Cette initiative, qui fait partie de l'équipe de course Iron Lynx, soutient les pilotes féminines dans les courses d'endurance. Bien qu'il se concentre principalement sur des événements comme les 24 Heures du Mans, il contribue à développer les compétences et l'expérience nécessaires aux pilotes pour potentiellement passer aux courses monoplaces, y compris la F1.


 Ces programmes visent collectivement à éliminer les barrières et à offrir aux femmes des opportunités de réussir dans le sport automobile, dans le but ultime de voir davantage de pilotes féminines concourir en F1.

 

Regarder vers l'avant

 

L'avenir des femmes en Formule 1 (F1) s'annonce prometteur, avec plusieurs initiatives et un engagement croissant de la communauté du sport automobile.

 

1. Augmentation des opportunités de parcours

2. Programmes de développement des équipes de F1 et rôles de test et de simulateur

3. Soutien financier et parrainage

4. Changements culturels et organisationnels

5. Programmes de base et pour les jeunes

6. Visibilité et couverture médiatique


Vous pouvez consulter quelques liens ici pour plus d'informations

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page